Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 04 juin 2009

Bashô ! ... et quelques pousses

 

frederic-clement-Basho-13.jpg


Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du jeudi 4 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.



Et la vie s'effeuille
Dans un lent goutte à goutte
Déteint émeraude



.

Petit puceron
Devant le grand géant vert
Il voudrait bien fuir



.

Un coin ombragé
Prélude au vacances
Retour aux sources




.

C'est l'ascension du puceron,
La bébête qui monte, qui monte,
Pour aller où, dites-moi donc!

Catherine M


.


Joies vagabondes
fleurissent en sourires
perles échangées

Cételle


.

Belle endimanchée
La bête se carapate
Devant ses beautés





.



.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

18:47 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel |  Facebook

mercredi, 03 juin 2009

Bashô !... et des tours et détours

 

 

frederic-clement-Basho-12.jpg

Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du mercredi 3 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.



Célestes vagabondes
Éphémères passagères
Trois filles de l'air




.


Matinale plume
Raconte nous la nature
Et ces fleurs séchés



.

Trop près du soleil
j'ai troqué mes plumes
contre un corps de poisson

Alexandra Fresse


.


Dans le grand lit,
Dos tournés,
Désir chatouilleux...

Jackie



.

Avide, tout son temps elle perdit,
fanée et flétrie elle finit ;
A convoiter beauté de l'oiseau de paradis !

France



.

Méthodiquement classées
Les petites merveilles
Du collectionneur...

Lulli


.


Fractionner fleur ratatinée
Sur feuille froissée comme un papier
et fuir l'enclume sans perdre une plume.


Catherine M


.

Au soleil levant
La couronne du coq s'agite
repos des lucioles

Cételle


.

Des notes parfumées
dans un battement de cils
enferment les souvenirs

Catherine


.

Douce plume la votre
rêve d'été à l'ombre
pluie de plumes roses



.

A l'encre de Chine
C'est l'instant qui se dessine
Et je me déchire



.

Gonflés d'eau salée,
Trois poissons zélés
devisaient

Natali


.

Ephémères instants
L'ombre portée
Que je dessine
fuit


.







.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:05 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel |  Facebook

mardi, 02 juin 2009

Bashô Bashô ! ... et des poussières

 

 

frederic-clement-Basho-11.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du lundi 2 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.



Meurtre, amour
Sang qui coule de mes mains
Ton cadavre gît sous le miens



.

Sur grille d'eau
la rousseur d'herbes plaquée
comme un souvenir



.

Rivière de larmes
Pour deux coeurs en écharpe
Le temps d'un adieu




.

Lambeau de brume
pose son voile sur le soleil
ombre d'un doute

Cételle


.

Deux sœurs,
les yeux pleins d'eau de mer,
attendent que le temps s'effiloche.

Alexandra Fresse


.

Opération mille pattes réussie...
Plus que neuf cent quatre vingt dix neuf pas
Et plus rien ne pourra me séparer de toi!


Catherine M


.

Où l'Homme laisse sa signature,
Tristement, Dame nature
panse ses blessures...

France


.


Comme le petit poussin noir né hier
vole mon papa
ne t'éteins pas !

Maryse Vaugarny



Quelle est la nature
sombre ...
de cette blessure
panser et ne plus penser

fred



.

Toile de nos coeurs
déchirés
qu'aucun onguent n'apaise.

jackie



.

Blessés, déchirés
Paprika, tissu et plant
En un seul cliché...


.


Le filet ramené vide
une algue perdu
pas de diner ce soir.


Lulli


.

Décollé par la mer
le petit pansement
s'est échoué.

Lulli


.

Devant le port de Tokyo,
ta tête de pétale posée contre la mienne.
J'ai oublié Nicolas Bouvier.

Michel


.

Caresse du vent doux
ta plume bleu et rose pâle
rêve du jour d'été



.

Vieux ruban de vie
Trame et chaîne déchirées
Éclats d'eau rougie




.


Ô mon amour je ne sens plus mes pieds
Je me fond en toi lorsque ceux-ci décampent
Enlacée dans tes filets je pars à la dérive





L’homme n’est que poussière
c’est dire l’importance
du plumeau

Pascale



.

Avec son air d'artiste,
le salut d'autiste crie son manque d'air,
son nuage de trop.



.

Le temps d'un souffle,
La beauté suspend sa course
Se pose en nos yeux








.


.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:06 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

lundi, 01 juin 2009

Bashô ! Retour en douce...

 

 

 

 

Basho-frederic-clement-10.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du lundi 1er juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.

Sortie hier soir
sans arrosoir.
Tant pis, a dit la pluie.

Jackie



.

Salut du matin
Elles font la révérence
Courbées devant nous



.

Au Minotaure, sacrifiées,
Gisent, tombées à l'aplomb des balcons,
Illusions et fleurs en bouton.

Catherine M


.

De la ronde
les âmes en rouge
défient le soleil

Alexandra Fresse


.

Petite effrontée
De l'enclos s'est échappée
Gare au loup, ma jolie !



.

En épis bleus rouges
La fleur a éternué
Sans pleurer jamais



.

A l’orée du jour
Un regard se perd au loin
Déjà un tendre aveu

Cételle

.

Debout mes chers petits :
Un murmure s’élève au milieu des taillis,
Un souffle, un frisson, c’est la fin de la nuit.

France



.

Oh! la belle bleue! Oh! la belle rouge!
Feu d'artifice en prairie.
Vite! les ombres bougent...




.

Défeuillaison
Cent mille jouets
du jeune chat

Sylvaine Marguier








...






.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

 

09:36 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

samedi, 30 mai 2009

Bashô ! Juste un instant clément...

 

frederic-clement-minutie-3.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du samedi 30 mai


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?


.


Avis clément : L'instant d'un furtif vol jusqu'à Madrid, de rencontres au Lycée Français, de quelques tapas et de déambulations au Prado...
Les haïku visuels se poseront comme par magie en mon absence quelques coups après minuit... Je serais si ravi si... si...
Je me ferai votre scribe dès mon retour samedi...

.



Curieuse commère
A la vitre des voisins
Vient taper ce matin



.


Un deux trois en douce,
Primitives pousses,
Enfant, Reine et Roi !

Catherine M


.


Ode à la vie
Reflet de sa création
Emue par l'idée

 

.

Douloureuse symphonie
germes arrachés
enfance assassinée

Jackie

 

.

Une idée qui germe
Et la voilà qui me quitte
Le soleil sans doute...

Virginie


.

Germes de vie où germe l'espoir,
de pouvoir partager à partir de ce soir…

France






...

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.


00:10 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

vendredi, 29 mai 2009

Bashô ! Juste une éclipse...

 



Basho-frederic-clement-8.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie





...


Haïku visuel du vendredi 29 mai


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?


.



Avis clément : L'instant d'un furtif vol jusqu'à Madrid, de rencontres au Lycée Français, de quelques tapas et de déambulations au Prado...
Les haïku visuels se poseront comme par magie en mon absence quelques coups après minuit... Je serais si ravi si... si...
Je me ferai votre scribe dès mon retour samedi...

.



Une aile posée,
signet contre délicats
bonheurs en mauve



.


Souvenirs désuets
D'odeurs mauves et sucrées
Des baisers de grand-mère



.

Profonde respiration, pas d'inspiration...
Donc discrétion... en silence fuyons !
j'enjambe les violettes et leur éventail papillon !

France

.


Fils déchu du ciel et de la terre,
sombre cyclope jalouse
la mauve couronne aphrodisiaque
de l' Amour élégiaque

Jackie


.

Violettes qui volent
Petit papillon cueilli
Instant de nature

Epaminondas



.

segni, corone,
caratteri e sigilli non valgono
il soffio di una poesia astrale

Alexandra


.

Dans ce moment c'est vrai,
je ne fais que penser
et le penser n'est pas toujous calme,
mais il y a des ailes pour ma paix lointaine,
des ailes d'ailleurs

Alexandra



certains papillons pondent en plein vol,
accouchent mauve puis meurent,
marrons

Pascale






...

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.



00:10 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

jeudi, 28 mai 2009

Bashô... juste une absence

 

 

 

Basho-frederic-clement-9.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie





...


Haïku visuel du jeudi 28 mai


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?


.



Avis clément : L'instant d'un furtif vol jusqu'à Madrid, de rencontres au Lycée Français, de quelques tapas et de déambulations au Prado...
Les haïku visuels se poseront comme par magie en mon absence quelques coups après minuit... Je serais si ravi si... si...
Je me ferai votre scribe dès mon retour samedi...

.


Ombres facétieuses
Posées par la fée Clochette ?
Fraîcheur d'un instant


.


Ô Temps, douce heure,
Éphémère légèreté,
Ombres s'éclipsent à pas chassés.


Catherine M

.


La fleur d'algue
Sur fond de sud
Attend l'eau du retour.

Lulli


.

L'ombre dragon s'approche...
Dame couronnée, d'une fébrile main s'accroche,
mais d'effroi son cœur se décroche !

France


.

Ronde matinale
Le soleil sort ses dentelles
Mon cœur s’envole

Cételle

.

Qui est posé là ?
Un lutin de la forêt ?
Magie du regard...



.

Douces épines
mousse légère
Pour naissance éphémère

Jackie

.


Ombres allongées
Belles corolles endormies
Crépuscule en pastel




.

00:05 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, bashô, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

mercredi, 27 mai 2009

Bashô ! Juste un instant...

 

 



fredericclement-minutie10.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du mercredi 27 mai


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?


.


Avis clément : L'instant d'un furtif vol jusqu'à Madrid, de rencontres au Lycée Français, de quelques tapas et de déambulations au Prado...
Les haïku visuels se poseront comme par magie en mon absence quelques coups après minuit... Je serais si ravi si... si...
Je me ferai votre scribe dès mon retour samedi...



.


Oublié entre deux pages
Le temps en suspend
Sèche la fleur.

Lulli


.


Diaphane et subtil
Ce petit paquet cadeau
D'un cœur gros comme ça



.

La saveur d'un coeur,
pesant, sombre, solide
étui de gaze



.

Passionnément,
de son organe d'amour géant,
elle s'est nourrie du corps de ses amants !


France


.

La fragilité
Transparence de la vie
Poursuit son chemin




.


Est ce ainsi que les hommes vivent?
Cœur léger
cœur changeant cœur lourd
Le temps de rêver est bien court.

Jackie


.

La graine de vie
Une patte d'insecte mort
Un monde fragile








...

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.



00:05 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, bashô, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

mardi, 26 mai 2009

Ô Bashô !

 

 

 

Basho-frederic-clement-7.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie





...


Haïku visuel du mardi 26 mai


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?


.



Sumimasen ga
Jikan ga arimasen
Kono Haiku



.

Lanterne magique
prête-moi ta plume
ouvre ton coeur




.

Seule,
la plume légère libère
l'amour en cage.

Jackie



.

Aspect différent
même légéreté
bourse de vide




.

Chaleur estival
La plume dit à la fleur
Ne rougissez pas !



.

Caresse ailée
A la plume d'O
Piment aux lèvres
A l'esquisse d'un sein




.

Vous, grands vents d'orages
Des amours éclairs poids-plume
Ouvrirez-vous la cage ?




.

Au coeur de l'orage
coeur orange suspendu
gorge rougissante

Catherine



.

De sa plume sont tombés
des mots pour nommer
l'ombre du géant orangé...

France


.

Repose Amour en cage
Tempête exaltée
Viendra le beau temps !

Igrenne


.

De sa cage, l'amour
espére l'envol
de la plume imobile.

Lulli


.

A l'oiseau cherchant l'ombre
le couvert protecteur
d'une fleur safranée

Alexandra Fresse


.

Pour Amour, un baiser
en écrin dans sa cage dorée,
Et une plume pour Psyché.

Catherine M


.

La composition
Un avant-goût du soleil
De l'escapade




.

Tendance herbier
composé
tirant vers l’orange ombré

Pascale













...

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:00 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, bashô, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

lundi, 25 mai 2009

Bashô, Ô Bashô !

 

 

basho-frederic-clement-6.jpg

Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...


Haïku visuel du lundi 25 mai


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?


.


L'animal, ailes brisées
sèche au soleil
ces ocelles.

Lulli

.


Rebut en rébus,
D'habits d'ambre vêtue,
Aile s'est détachée,
Or en bouton pour l'éternité...

Catherine M


.

Serrement de cœur :
D'un doux papillon de nuit
Le tendre souvenir



.

Nocturne terreur, immémorial Mort doré,
Et Fragile éphémère
ont, dans le vent de l'été,
Beauté épousée

Jackie


.



Qu'aurait dit Bashô,
le maître, de cette rencontre
entre deux rêgnes ?



.

Figée dans le temps
Animal et végétal
Pour toujours unis




Par amour d'une illusion ambrée
a gaspillé son unique journée,
et les ailes s'est brisé...

France




.

Brume rousse. Été.
Pollen mêlé de brise et
Papillons figés!

Odile Le Roc'h










...

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit. Extrait lu & mis en sons sur :

.

09:16 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, bashô, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook