Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 15 juin 2009

Bashô ! Bashô ! ... un petit brin et...

frederic-clement-Basho18.jpg

Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du lundi 15  juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?

 

 

.


Brins d'aile ou de sève
Tissés par le vent
Traces oubliées

Sophie

 

 

.

Marchant dans les sous-bois,
les feuilles mortes collent
à mes semelles ailées.

Alexandra Fresse


.


L'ombrelle de dentelle
Du déluge la demoiselle
Protégera-t-elle ?

Nathalie

 

 

.


Dents d'aile déchirée,
Cheveux de mousse ébouriffés.
La forêt soupire.

Epaminondas

 

.

Une libellule
vient d'oublier une aile
juste une effeuillée

adeline

 

.

Avant, a vent
un brin d'air pour
un brin d'herbe
ça le soulève
un brin...après...l'autre

Sikhmadman

 

.

Un brin de fougère
sur poésie légère,
aile

Pascale

 

.

Un brin de rien pour
Deux de l'aile épris pris
Trois d'un rien fit un tour

Marc-Réal Tavernier

 

.

Devant notre fenêtre
voyagent en aller simple
des feuilles mortes

.


Une bourrasque
la feuille morte s'envole
Lazare ailé

José Chanly

 

.

Livre épuisé,
Pommes, poires à l'abandon
Le relieur est parti

odile

 

.

Élytre de mousse
et de sève vidée
esseulée

ChrisTing


.

Ce temps qui semble déchiré
En tendres fragments oniriques
Laisse entrevoir l'éternité !

michel


.

Matin d'automne
Mousse et fée se sont emmêlées
Une aile s'est brisée

Odile







.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:05 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, livres, haiku, grains de beauté, actes sud |  Facebook

dimanche, 14 juin 2009

Bashô Bashô ! ... et des trésors de mer, encore et encore...

 

frederic-clement-Basho17.jpg



Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du dimanche 14  juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?

 

.

 

L'homme se dessine
Sous la suggestion plastique
Sourire aux passants

Linda

 

.

En soufflant l'été
Dans la corne de brume
Sécher la nature

Virginie

 

.

Deux beaux yeux verts
Du rouge au front et aux joues
Sourire coquillage

Epamin'

 

.

Saveur d'embruns
haleine d'algues
volutes spirales
O contrée mystérieuse

Lusoncle

 

.

Intrus fièrement
Arbore plume haut
Trésor ne ment

Catherine M

 

.

Joyaux de sirène
Cherchent bijoutier inventif
Pour collier de mariée

Nathalie

 

Sous le panache perlent
trois gouttes de sang
d'un amour empêché

Alexandra

 

.

Moi grain de sable
sentir la chaleur
fondre en verre
entre l'air
sentir le vent un brin d'herbe

Sikhmadman

 

.

Corail figé
Coques vides
L'heure est sèche

Marc-Réal Tavernier

 

.

Octobre mouillé
l'heure est un caillou dans l'eau
la grenouille croasse

Clochelune

 

.

Entends-tu ce cri
de vanneau huppé fait d'algues
et de coquillages?

.

Cette naïade à l’œillade
coquine enjambe la cuve et me dit
saute-moi barjo!

José Chanly

 

 

 

 

 

 

.


.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:10 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, livres, haiku, grains de beauté, actes sud |  Facebook

samedi, 13 juin 2009

Bashô ! Bashô ! ... et des grains de sel...

 

frederic-clement-Basho16.jpg
Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du samedidi 13  juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?

 

 

.

 

Mais tu t'es perdu
Sur la grève du poète
Mon petit bouton

Linda

 

.

Sur la page
abandonnés le sel de nacre
déboutonné
la vague écume des jours
aimés

fred

 

.

Nacrés et polis,
Petit bouton et beaux coquillages
Retourneront à la mer

Epaminondas

 

.

Polie par la mer
Touchée par la main
Nacre si douce

Sophie

 

.

Nacres dérobées
La sirène a déchiré
Le manteau du prince

François Claude-Felix

 

.

Retraité dans sa coquille agée
De limaçon et cochlée nacrés,
Coquet bouton rêve de boutonnière.

Catherine M

 

.

Ces instants cléments,
que rien ne dément,
sont donc le serment,
d'un éternel recommencement.

Mira

.

 

Quelques grains de mer
Volent en éclats nacrés
Et bribes d'été

Nathalie

.

 

Les bateaux reluisants
amarrés sur le quai
leurs drapeaux flottent dans le vent

Marianne

 

.

Je lis sur le vague
d'une mer asséchée
chagrin d'amour

KS

 

.

Huit sur la grève
valves, helix,foramen
il pince le bouton

Dominique

 

.

Murmures de l'océan
au creux de mon oreille
en colimaçon

Alexandra

 

 

Collier pour l'ecolière
ecolière hier
epouse en colère
la vie et poussière

Sikhmadman

 

 

 

 

 

 

 

.


.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:10 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, livres, haiku, grains de beauté, actes sud |  Facebook

vendredi, 12 juin 2009

Bashô Bashô ! ... et quelques tours...

 

frederic-clement-minutie13.jpg

Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du vendredi 12  juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?

 

 

.

Tourbillon de mots
Aile été feuille thé
Ce n'est point du thé !

Linda

 

 

.

Traces disposées
fragilités mortes
support pour des mots

brigetoun

.



Douceur déliquescente
Délicate indécence
Quintessence du délit


Catherine M


.

Funambule,
ne pas m'écraser
lorsqu'on m'arrache les ailes.

Alexandra Fresse



.

Dans les hautes herbes
Elle joue à cache-cache
La gente demoiselle




.

Persévérer dans son être,
Sans voler, toucher, grandir,
On ne peut et on s'éteint.




.

sa patte passait sur son aile
douceur d'une caresse
végétale...

Lulli

.



Elle, et feuilles paraphées...
Contrat d'été...
Illusions fanées.

Jackie

.

Cette feuille appelle
notre squelette, pourquoi
ce mortel rappel?

.

Cette feuille évoque
une oeuvre de Félicien
Rops, mort et luxure



.

herbier de mon enfance
jolie et mauvaise herbe
Séchée à l'encre du verbe

Marc-Réal Tavernier





.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

08:22 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, livres, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon |  Facebook

mercredi, 10 juin 2009

Bashô ! Bashô ! ... et des éclats...

 

 


frederic-clement-basho12b.jpg


Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du mercredi 10 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.

L'image est brisée
Laissant son tour au poète
Pour la vérité

Linda

 

 

.

Amour en miettes
et souvenirs épars
comme un autre départ

Fred

 

 

.

Éclats de ta voix
Nos amours éparpillées
Guettent l'embellie

Nathalie

 

.

Rires ou larmes,
nos furieux éclats
se décomposent.

Alexandra Fresse

 

 

.

Criez ou taisez,
Le regard brisé,
Je jouis d'ouïr!

Catherine M

 

 

.

Plaisir fulgurant
Emportée par la passion
Briser le miroir

Linda


.

Taisez-vous, Eh, Cris de mon enfance,
Brisez ce regard dans le miroir!
Car j'ouïs sens par delà la jouissance...

Catherine M

 

.

Les morceaux épars
de nos jeux tumultueux
Échos de nos cris

Linda

 

.

Tant de regards croisés
Souvenirs éparpillés
Une vie brisée

Epaminondas


.

Serpent à sonnette
Coquillage balistique
La vie déchirée

Dominique

 

.

J'ai laissé échapper par la vitre noircie,
Les trésors du passé,
de ces jours qui ont fui...

France

 

.

Le poid mon reflet
brise la glace
détruis ou estimes ma face
lis vers l'avenir

Sikhmadman

 

.

Brisé regard miroir,
Percée oreille coquillage,
Suis fil du langage...

Catherine M

 

.

Rupture. Noirs éclats.
Violence des mots
stupides comme une tornade
échevelée

JacKie

 

Ô fleur aux pétales
éparpillés tu es comme
eux morte à jamais!

José Chanly

 

 

 

 

.

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:10 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, livres, haiku, grains de beauté, actes sud |  Facebook

mardi, 09 juin 2009

Bashô ! Bashô ! ... et des silences ...

frederic-clement-minutie11.jpg

Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du mardi 9 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.

Hiératique sombre et nue
Elle veille sur l'intangible
Déposé par le vent.




.

Quel habit siérait le mieux à mon teint,
S'interroge matin la fleur Contre-Jour?
Aile, non?!... Ou alors, pétale, je l'sens bien!

Catherine M



.

La princesse fleur
Profite des courants d'air
De ses éventails




.

Son ombre habillait un instant d'éternité;
"Ecoute le silence" intimait mon père,
debout, sur la dune rouge.

Jackie


.

Altière endeuillée
Laisse ses larmes couler
Poussières de regrets


.


A mes pieds, sourires mouillés
en pétales de fleurs,
qui renaissent en étoiles et habit de lumière.

Alexandra Fresse


.

Matin d'essayages derrière paravent:
Belle, à la recherche d'un galant,
entre jupette et fourreau hésita longuement.

France


.

Insecte éphémère
à l'ombre d'un oeillet noir
ailes d'organdi



.

Electre figée
Ambre érigée
Eternité vaine
Hélice ADN




.

Elle ombre ses chimères
de soucis éventés
et d'éphémères pensées

Cételle


.

Sentinelles légères
Emportées par l'aquilon
Voyagent sans fin.




.

Soleil en flammes ce soir
Sur Istanbul
Les minarets s'embrasent





.

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

09:46 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, livres, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon |  Facebook

dimanche, 07 juin 2009

Bashô ! ... et quelques mots...

 

frederic-clement-Basho-15.jpg

Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du dimanche 7 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.



Le penchant du moustique
pour les amours du fleuriste
à fleur de peau, fleur de mot

Lulli


.

Hapée par les mots
L'émotion de Paolo
A été plus forte...



.


Elle ombre les maux
que les cris vains expriment
délivrez nous


Et/ou

Ailes ombrent les mots
que l'écrivain exprime
des livres et nous

Cételle


.

Prudemment tâter la page
De quelques doigts pointus
Et tranquillement s'y livrer



.

Révélation éphémère
je lis entre les lignes
le trop plein d'un coeur

Alexandra Fresse


.

Piqué de curiosité,
Un anophèle femelle,
Entre les mots, s'est posé.


Catherine M


.

Bestiole étonnée :
Où sont les grains du papier ?
Aux mots s'accrocher ...




.

Surpris, en flagrant délit
la chair est faible,
mais il n'a pas encore lu
tous les livres

Jackie


.

Comme perdue au milieu de vos Bashô,
Encerclée, par vos si jolis mots,
me sens tel un insecte mendigot ...

France


.

Noir, noir est le ciel
Si j'ose lever les yeux
Blanc est mon livre

Gilda




.

A l'heure où les ombres s'allongent
l'insecte de bibliothèque
remet les points sur les i de nos vies.





Lire te démange,
Moustique ? Laisse le sang,
Deviens buveur d'encre !

azelina

.


écris, dit le moustique
Paolo s’exécuta
devant sa boutique

Pascale


.

Dans l'oeil la pluie rousse
coule au milieu des forêts
sel eau bois mêlés




.

Le merle ne cesse
pas d'avaler des vers, qu'est-ce?
une anthologie



.





.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:10 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel |  Facebook

samedi, 06 juin 2009

Bashô ! ... et un fil ...

 

 

frederic-clement-Basho-14b.jpg

 

Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du samedi 6 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?





.

Graphie détachée,
végétaux et leurs ombres,
harmonie sur mur



.

Lien du coeur
rouge d'amour
s'attache
à l'ombre des fleurs,
neuf



.

Les stellaires ont fleurit.
L'été est là.
M'apprenait mon grand-père.

Jackie

.


Frêles funambules
Au fil des jours et des mots
Saluent vos images




.

Existence fragile,
Des fleurs en péril ;
Décidément la vie, ne tient qu'à un fil !

France



.

Lien rompus
entre bouton et fleur
reviendras-tu

Lulli


.

Obâsan tricotait dans le jardin
Etourdie elle laissa tomber
Un fil de laine rouge

Clotilde-tr3fle


.

Loin des lèvres carmin
le bourgeon en sommeil
s'ouvrira sans attendre.

Alexandra Fresse



.

L'étoile du mur
Que le colibri salue
N'est en fait qu'un jeu


 

.

Les doigts d’une fée
d’un cocon tissent un tutu
pour abriter le sphinx

Cételle

 

 

Sur le fil rouge déambulent
Les ombres fleurs funambules
En perpétuel équilibre.


Catherine M

 

.

Juste une corde
Rouge pour se prendre au jeu
Des grains de beauté


 

.

Ariane, ma soeur aux pétales épanouis,
que n'as tu rompu ton fil de laine rouge,
s'écriait le bourgeon solitaire et perdu.

Michel



.

C'est toi c'est moi
c'est ce fil rouge qui nous relie
rouge comme le sang qui bat dans nos vies
tu es mon étoile

Béa


.

Au rouge du fil
La fleur en coeur
Eclot

Monique

.


Elle chercha le fil rouge,
longeant la ligne verte
d’un tiaré en fleur

Pascale








.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

00:14 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel, haïku, japon, fées |  Facebook

vendredi, 05 juin 2009

Bashô ! ... et quelques passes...




frederic-clement-Basho-13b.jpg



Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du jeudi 4 et vendredi 5 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.




De tous côtés, le bonheur, guetta
Passent le temps, les saisons, les mois
Petite, sache qu'il ne pousse qu'en soi!

Catherine M



.


Quelques doigts de feuille
Fragile petite vie
Un jour se toucheront




.

Son pas ralentit
Bête hésite Belle appelle
A demain la fin ?




.

Le vent du Sud
coiffe les cimes
ami, ici pose toi.

Alexandra Fresse


.

Oubliée entre deux pages
D'un livre épuisé
La feuille a séché

Lulli


.

Oubliée entre deux pages
D'un livre épuisé
La vie se dessèche

Lulli


.

La petite bêt'
Qui monte et qui monte
Mais où ira-t-elle ?



.

Avancer encore
loin du temps qui s'égraine
viser l'horizon

Cételle







.

.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

08:29 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel |  Facebook

jeudi, 04 juin 2009

Bashô ! ... et quelques pousses

 

frederic-clement-Basho-13.jpg


Basho-frederic-clement.jpg
Bashô, le fou de poésie


...

Haïku visuel du jeudi 4 juin


Si le coeur vous dit de poser des mots sur ce haïku visuel,

écrivez votre haïku dans les commentaires

( en bas de cette note )

et je me ferai un plaisir de le ré-inscrire sur cette page... oui ?



.



Et la vie s'effeuille
Dans un lent goutte à goutte
Déteint émeraude



.

Petit puceron
Devant le grand géant vert
Il voudrait bien fuir



.

Un coin ombragé
Prélude au vacances
Retour aux sources




.

C'est l'ascension du puceron,
La bébête qui monte, qui monte,
Pour aller où, dites-moi donc!

Catherine M


.


Joies vagabondes
fleurissent en sourires
perles échangées

Cételle


.

Belle endimanchée
La bête se carapate
Devant ses beautés





.



.
... et toujours, en écoute
LE PARADISIER, roman inédit et flottant. Extrait lu & mis en sons sur :

.

18:47 Écrit par frédéric clément dans Rayon Bashô | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : frédéric clément, fredericlement, basho, poésie, littérature, bashô, haiku, grains de beauté, actes sud, albin michel |  Facebook