Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 décembre 2012

LUBIE, de retour de Saint-Malo, de la DROGUERIE de MARINE...

frédéric clément, frederic clement, livres, grains de beauté, lubie, fleurs, vanités, paris musée, chat, chapeau, chihiro, paradisier, ovo, cabinet curiosités, ange, naples, napoli, chapelier, plumes, paris, chapellerie, paradis, cirque, circus, botanique, magasin zinzin, jardin, tuileries, fleur, vanité, cabinet de curiosités, Saint-Malo, facebook


Lundi 10 décembre...


Retour à la "Salle des Machines & des Machins"... Avec dans la mémoire de Nicéphore (mon Canon capteur) quelques coins et recoins de La DROGUERIE DE MARINE de Saint-Malo...


Par exemple se balançant en bonne compagnie dans l'escalier "d'honneur" de la librairie :


LUBIE, fière et cramoisie!






.

11:08 Écrit par frédéric clément dans LUBIE, rayon du rose, Rayon éventails, Rayon éventaire, Rayon fleurs, Rayon surprises, Rayon TEMPS CLÉMENT, Rayon voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frédéric clément, frederic clement, livres, grains de beauté, lubie, fleurs, vanités, paris musée, chat, chapeau, chihiro, paradisier, ovo, cabinet curiosités, ange, naples, napoli, chapelier, plumes, paris, chapellerie, paradis, cirque, circus, botanique, magasin zinzin, jardin, tuileries, fleur, vanité, cabinet de curiosités, saint-malo, facebook |  Facebook

mercredi, 26 avril 2006

... peut-être des ultrasons ?

medium_3plumes-ailes_cop_copie.2.jpg


Le merle, plongeant son bec dans le trou de mon oreille, susurre :

« Nous sommes à la lisière du vert, au centre de l’île. Au risque de tout gâcher, nous ne pouvons vous mener au-delà. Il ne vous reste qu’un quart de li à marcher jusqu’à l’entrée du Pavillon de la Pivoine. Cette allée de cerisiers vous y mènera. Mon Maître vous attend…»

... ... ...

Alcôve d'écriture vers 6 heures, ce matin. A l'est. Offrande d'une troisième plume et d'une autre aile de papillon, le tout posé dans ma jardinière d'impatiens, pendant que, encore à demi endormi, je faisais mes premières gammes, que je pianotais mes premières notes de mots. Mollement...
Au même instant, quelques lignes remontaient en avant-plan d'écran.
C'est à croire que Myrrhus et le merle d'en face communiquent par quelques mystérieuses ondes. Peut-être des ultrasons ... Qui sait ?

...
( Le récapitulatif de la "page flottante" est rangé dans le "tiroir n°1 de mots trouvés" du Magasin clément -> prendre la passerelle sur la droite )
...

14:30 Écrit par frédéric clément dans rayon du rose | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Littérature |  Facebook

mardi, 25 avril 2006

Zérène Zérène Zérène...

medium_plume-pap1.jpg


Le merle s’ébroue, éclaircit sa voix, toussote. Chuchote :

Zérène Zérène Zérène

Trois fois. Douze fois répété. Echos de mon nom qui tinte
comme une clochette.
Alors syncope. Soupirs suspendus. Arrêt des roses palpitations.
À l’entour, silence et lumière figés en une blanche pâte de verre.



... ... ...

14h20. Est-ce un discret cadeau que m'a fait le merle ce matin ?
Une autre becquée de mots + une plume noire + une aile + trois fragments d'aile de papillon.
Sont-ils de ce papillon nommé Zérène... Zérène, comme le peintre de la "page flottante" ?
...

( Le récapitulatif de la "page flottante" est rangé dans le "tiroir n°1 de mots trouvés" du Magasin clément - prendre la passerelle sur la droite )

14:20 Écrit par frédéric clément dans rayon du rose | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : Littérature |  Facebook

lundi, 24 avril 2006

"Place ... "

...

medium_phr-place9_copie.jpg

Place à un silence lacté, juste ridé, à l’entour, de légers halètements. Puis. Place à une lumière opale, vacillante, fragile, hésitant de temps en temps à virer au rose.

... ... ...

13 heures et des poussières de lumière sur cette vallée de Bièvre...
Petit tour clément sur les "instants" avec l'intention de quelques promenades, de prendre mes passerelles vers Mademoiselle Alys, ma Merveilleuse, vers la Main si cultivée, ces temps-ci, de Calédémon, vers les sourires de Doune, les dessins/calligraphies et poêmes d'Aurélie-Lily, vers les vents de Virevolte, vers l'oeil ouvert d'Ossiane, les déambulations parisiennes de Volovent, vers Fugitive, m'embarquer sur le pont du Kaïkan, grappiller des nouvelles vendanges des Causeuses ou des Murmures de mots, de petits "riens" de tout chez Sylvie, Didi, ou des malices de Miriam, des bijoux de Bulle, des trucs antiques chez Ulla, et les autres ami(e)s d'Outre-Atlantique... et...

Tiens ! Le merle a dû passer tôt, bien avant les premières brumes matinales... Pressé ou amoureux, ou amoureux pressé, il n'a laissé qu'une plume. Complote-t-il quelque malice avec Myrrhus ? A-t-il trouvé dans un creux de sa mémoire quelques nouvelles pages ? A-t-il déniché l'embout de cet alambic ? Ou le bout de cette pelote de fil ?

07:30 Écrit par frédéric clément dans rayon du rose | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : Littérature |  Facebook

samedi, 22 avril 2006

"Un tour de cadran plus tard. Sortie de la bambouseraie. Le sifflet du muet se coupe. Net."

medium_phras-tour-cadr-cop_copie.jpg


... ... ...

Absent une poignée de jours. Feu de bois. Promenades dans les chemins de terre. Rêveries en lisière du bois. Enrichi ma collection de nouveaux éclats de lumière de ce printemps : entre les jeunes feuilles, sur le tain des mares, dans l'oeil sombre du cheval blanc, sur le museau de chats, sur les chapelets de rosée...

Samedi. Paris. Retour de ce Vendômois semé de blé vert et de colza, bientôt en fleurs. Et...
Et la surprise d'une nouvelle phrase, déposée en ruban, dans le blanc au milieu de l'écran de Myrrhus:

"Un tour de cadran plus tard. Sortie de la bambouseraie. Le sifflet du muet se coupe. Net."

... Mais...? Disparition du merle ! L'oiseau cachottier aurait-t-il pris la poudre d'escampette ?
Et puis deux autres surprises qui me mettent le rose aux joues : le joli coup du coeur de Sylvie :

http://detoutderien.over-blog.com

... et un inattendu coup de flash : back sur plusieurs de mes très anciens livres sur l'Outre-Atlantique et charmant blog de Ulla :

http://ullam.typepad.com

... Touché, le Clément !

... mais, diable, que le temps file entre les doigts !

11:45 Écrit par frédéric clément dans rayon du rose | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : Littérature |  Facebook